un bout de voyage

Publié le par naejlou

c'était le 15 septembre,  depuis une aire de repos sur l'autoroute A6, direction Paris.
Frais, très frais lever de soleil; à la fin de l'été, vous supposez l'hiver dans un pays trop vite traversé, vous le savez, lorsque le souffle fait un panache blanc en sortant de votre chaude poitrine.
leversolmorvanP1040805.jpg l'herbe était transie et pailletée d'une légère gelée blanche. Là est le Morvan, la bourgogne des hauteurs, humide, froide et verte. A deux pas du rapide ruban de bitume de nos voyages pressés, je me perdais dans un paysage qui paraissait ne pas avoir bougé depuis des centaines d'années .
J'allais vivre deux journées beaucoup plus chaudes, un peu après ce lever du soleil glacé.
Je prendrai le temps de vous en faire part, si vous le voulez bien, jeunesses de tous âges.

Publié dans textes et photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J’adore ces moments de brume très tôt le matin. Belle image, Dracula aimerait aussi hi hi. Excuse moi, je t’avais oublié. Passe une bonne semaine.
Répondre
C
he bien on attend ton récit ... bisous du soir, christel
Répondre
S
Je savais que tu étais un centenaire.
Répondre