retour

Publié le par naejlou

bonjour, bonsoir

guidé par le phare, retour au port, au havre de guerre, puisqu'il faudra reprendre le combat épuisant contre les moulins; avec ce vent violent que font les illusionnistes de la vie, qui n'est plus la notre, les moulins tournent vite et fort, non pour moudre le grain qui fera le pain, mais pour broyer nos rêves et nos espoirs.
les jours de soleil sont réduits en murmures de souvenirs chantants, les ombres froides envahissent les coeurs les plus intrépides; en dedans, à l'abri des dangers, des enfants attendent les reflets des jouets colorés, les scintillements des guirlandes de noël, d'autres lumières... pharesP1050128.jpgle phare du grau d'agde   moulinP1060045.jpgle moulin à vent de collioure

Publié dans textes et photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Les moulins de mon coeur !
Répondre
N
eh bien!! :-))
C
joli le moulin de Collioure<br /> un coin ou je ne suis jamais allée<br /> <br /> (apparté : pour les libellules, je ne décroche pas mon nez de ce livre là)<br /> http://www4.fnac.com/shelf/article.aspx?PRID=1938962
Répondre
N
merci pour le renseignement .
N
Quel plaisir de te lire. Magnifique photos.
Répondre
N
c'est sympa merci . chez toi aussi c'est pas mal
S
Tu es d'un romantisme... pfiou, j'en ai le tournis.
Répondre
N
tournicoti tournicoton !! bisous choute
M
IA ORANA,<br /> Très joli texte,et oui la vie n'est pas un long fleuve tranquille...<br /> Mais ses rives sont bien belles lorsqu'on s'arrète<br /> A bientot,AMITIES,NANA<br /> Marie-laure
Répondre
N
merci pour tes rivages de rêve ; à bientôt