un bout de rivière

Publié le par naejlou

aujourd'hui  - cet après midi 


le bord de l'isère pas loin du centre (ville)

je l'entends, elle, la cité, qui ne laisse aucun répit au silence; la rivière  murmure à peine; à quoi bon entonner le chant du mouvement pesant des eaux; elle n'est  plus chez elle ici; ignorée, courbée , comme écrasée, elle passe déjà blessée et la souillure et les cris de la ville, encore, grossissent son lit de souvenirs sordides. Un peu plus loin, le long des berges tranquilles, elle pourra reprendre sa respiration, se redresser et arracher de sa mémoire quelques restes de fougue jeunesse; la surface s'habillera de fraîcheur irisée; il reste peu de chemin pour apparaître à nouveau belle, rester désirable et aller s'abandonner lascivement dans le large lit du puissant fleuve.

boriserP1040250.jpg
 

Publié dans un jour un cliché

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Une vraie carte postale. ça respire la tranquilité. Bien vu pour l'avoir encadré.<br /> Bonne soirée.
Répondre
N
je ne suis pas un artiste en encadrements pourtant; je balbutie .. merci à plus tard
F
bonsoir, jolie balade au fil de l'eau bonne soirée merci pour ta visite sur les escaliers Fancri.
Répondre
N
de rien, de rien; je penserai à toi pour les escaliers; ce n'est pas ça qui manque ... à +
D
Un texte bien reposant en ce dimanche; merci d'être passé sur mon blog je te souhaite un bon dimanche et repasse quand tu veux @+
Répondre
N
pas de problème ; à bientôt merci
S
Quel calme.
Répondre
N
de temps en temps