la terre net . été .

Publié le par naejlou

--t--.jpg

                        l'été ; absences sur internet , silences 


 la terre nette

 

enfin l'été raisonne
de tous ses sens

elle, lui, abandonnent
la prison qu'ils s'étaient faite


que personne ne regrette
ce refus de présence
l'écran, lumière muette
n'est plus témoin de rien
même pas, même plus des miettes
laissées d' inévitables chagrins

maintenant vous avez le temps

depuis les fenêtres ouvertes
de vos maisons secrètes
vous contemplez le calme jardin
où vous avez avec tant de soin
comme on le fait avec patience
nourri l'unique fleur de silence

maintenant vous prenez le temps

enfin l'été résonne
de nuits de chaleur
dans les draps de moiteur
sur les peaux ruisselantes
perlent avec bonheur
les soupirs avoués des amantes

et des hommes appelés ont surgi
dans leurs rêves et leurs lits
des soleils, naissent brûlants
leurs désirs d'amants
et sur leurs corps mouillés                              et sur les couples mouillés
glissent d'impudiques baisers

 

naejlou

     




Publié dans prose pause

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
houlà ! je suis sur IE (internet explorer) et il y a des prases parasite entre tes lignes.. du fait de ton logiciel de traitement de texte...
Répondre
N
tu as raison , j'ai vu à l'endroit de ton message cette bizarrerie alors que ça n'apparaît pas sur mon "blog";  je fais du copier-coller depuis word; c'est tout et suis pas assez doué pour règler ça . merci de ta remarque toutefois