la mare

Publié le par naejlou

nen-P1010341.jpgun instant de repos

dans cet épanouissement ensoleillé, au rythme de la lumière, ouvrir le rideau, le fermer; sur l'eau de la scène se joue chaque jour cette silencieuse représentation; au calice, boire des yeux les délicates nuances ...


Publié dans textes et photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
C'est l'effet mère que ça s'appelle ! <br /> Par contre je vais pas abuser et me souhaiter un jour ma fête, le lendemain mon anniversaire, et aujourd'hui quoi? <br /> Tu en oublies jean lou... le montage en allumettes qui se casse la gueule dès que tu le déplaces, les pots de fleurs horriblement peinturlurés que tu te dois d'afficher sur ta terrasse... Un bonheur !
Répondre
J
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO<br /> souhaite toi bonne fete demain alors!<br /> OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
Répondre
N
c'est dans le ventre de la mère que ça grouille, l'envie d'être mère... quand elle devient mère et vit mère quel succès, ses enfants chaque année lui offrent un tablier de ménagère, à repasser un fer, un robot mixeur, un dessin avec un coeur ...
S
Euh... Je vis comme un conflit identitaire venu de limbes archaïques... Ma mère prend ma place, ma mère prend ma place, je signe et c'est son nom, j'ai peur..."Je est un autre" skizophrène...
Répondre
N
tenir les morceaux ensemble, ne pas se dissoudre; il n'est pas encore le temps de la cendre funèbre; "ça" est là mais est tien
L
"Le vent se lève... Il faut tenter de vivre !"
Répondre
N
bonjour, merci pour ta visite ; il faut tenter de vivre oui et avec quelle volonté, et refus du désastre